Teamplayer

Adèle Baucher découvre le plaisir du jeu et de la scène dans sa jeunesse en Bretagne. C’est une fois le bac en poche qu’elle s’installe à Paris et commence des études d’art dramatique dans les conservatoires d’arrondissement. Elle suit les classes de Clarie Gernigon et Félix Pruvost, puis de Nathalie Bécue-Prader.

 

En 2017, Adèle intègre l’Ecole Départementale de Théâtre du 91 (EDT 91). Elle y acquiert de nombreux outils, affine ses désirs de théâtre, monte sa première création personnelle, L’ordre du temps, et obtient alors son Diplôme d'Études Théâtrales.


En juin 2019, elle joue dans Les Médaillons, un texte de Thibault Fayner mis en scène par Anne Montfort au théâtre de l’Aquarium, puis cofonde la même année le collectif La Cahute. En parallèle, elle suit une formation universitaire, en validant d’abord une licence d'Études Théâtrales à la Sorbonne Nouvelle Paris III, puis en suivant une formation professionnelle d’encadrement d’ateliers théâtre.

 

En octobre 2019, dans le cadre du Festival d’Automne, Adèle assiste Robyn Orlin dans sa mise en scène des Bonnes de Genet, au théâtre de la Bastille .

 

Puis en mars 2020, elle joue dans Toutes les images disparaitront, une transposition scénique des Années de Annie Ernaux, mis en scène par Samuel Dijoux.

Kourosh Alaj découvre la scène par le théâtre d’improvisation à la ligue d’improvisation des Yvelines (LIDY).

 

Depuis 2018, il se forme à l’école Claude Mathieu à Paris.

Durant sa formation, il joue sous la direction de Teddy Mellis dans En attendant Godot de Samuel Beckett en 2018 et dans L’échange de Paul Claudel en 2020.

 

Kourosh  joue également sous la direction de Jacques Hadjaje dans Platonov d’Anton Tchekhov en 2019 et dans La pluie d’été de Marguerite Duras en 2021.